Conseils d’installation, d’entretien et de sécurité

Le montage d’un portique est à la portée de chacun, les modèles plus grands peuvent nécessiter la présence de deux personnes. Mais tout devient plus simple si l’on respecte les plans de montage et quelques conseils avisés. Comme pour le choix d’un portique, suivez bien les conseils de Werner, notre expert en portiques, vous savez l’homme qui met moins de temps pour monter un portique que vos enfants pour descendre du toboggan !


  1. Comment dois-je fixer mon portique en métal ?
  2. Comment dois-je fixer mon portique en bois ?
  3. Resserrez les boulons en été
  4. Le dernier conseil avant l’hiver
  5. Le bois de mon portique change d’aspect
  6. Le bois de mon portique se fissure, est-ce grave ?
  7. Comment entretenir mon portique ? Est-ce je peux le peindre ?
  8. Comment amortir les éventuelles chutes ?

1. Comment dois-je fixer mon portique en métal ?

Les portiques en métal se fixent facilement au moyen de piquets d’ancrage. L’avantage, c’est qu’ils peuvent facilement être déplacés par la suite.

C’est Werner qui vous le dit

« Pour plus de sécurité, mieux vaut prévoir de fixer les piquets d’ancrage dans une dalle de béton (par exemple 30 x 30 x 30 cm). Laissez bien sécher le béton avec le pied avant de monter le reste du portique. »

2. Comment dois-je fixer mon portique en bois ?

Pour les portiques en bois, plus lourds que les métalliques, il faut prévoir une solution plus robuste. Chaque montant doit être fixé. Il y a 2 possibilités :

  • Fixez les piquets d'ancrage dans le sol et vissez-les sur les poteaux. Si le sol est trop dur, vous pouvez enfoncer au préalable les piquets d'ancrage dans un trou.
  • Fixez les poteaux directement dans le sol, dans un trou rempli de stabilisé (1/3 ciment + 2/3 sable + eau).

C’est Werner qui vous le dit

« L'eau finit toujours par pénétrer dans le moindre interstice. Mieux vaut avoir une base en stabilisé, une matière perméable. Sinon le pied de votre portique risque, à la longue, de baigner dans l'eau et... de pourrir malgré tous les traitements dont il a bénéficié ! »

3. Resserrez les boulons en été

C’est Werner qui vous le dit

« Un portique s'achète souvent au printemps, une période relativement humide. N'oubliez pas de resserrer les vis et les écrous par temps sec, lorsque le bois est plus contracté. Vous éviterez ainsi d'avoir du jeu lorsque le bois se dilate. »

4. Le dernier conseil avant l’hiver

Retirez les accessoires à la fin de l'été et replacez-les sur le portique dès le retour des beaux jours. Vérifiez chaque année les cordes (elles ne doivent pas s'effilocher au niveau des anneaux), les balançoires et autres accessoires avant de les suspendre.


5. Le bois de mon portique change d’aspect, dois-je m’en inquiéter ?

Tout le bois utilisé pour nos portiques est du pin imprégné en provenance d’Europe du nord. Il est donc fait pour résister à nos conditions climatiques. Mais le bois demeure une matière vivante, son aspect peut donc changer.

Apparition de gouttes de résine :
C’est un phénomène naturel, effacez-les avec de l’essence de térébenthine.

Différences de couleurs :
Ces différences tiennent au fait que chaque arbre est différent. Elles disparaissent avec le temps.

Apparition de taches verdâtres ou blanchâtres :
ces taches n’ont absolument aucun effet sur la durée de vie de votre portique.

Apparition de fissures :
Ces fissures n’ont aucun impact sur la qualité ou la durabilité du bois, elles sont liées à des différences de densité dans un même bois.

Apparition de champignons et dépôts bleuâtres
Cce phénomène peut apparaître durant la chaude saison. Cela n’affecte nullement la résistance du bois. Nettoyez-les simplement à l’eau, elles disparaissent après les beaux jours.


6. Le bois de mon portique se fissure, est-ce grave ?

Absolument pas ! Des fissures peuvent apparaître dans les poutres rondes soumises à la sécheresse et à l'humidité. Étant donné la structure des poutres, la fissure peut aller jusqu’au cœur de la poutre, mais jamais plus loin.

C’est Werner qui vous le dit

« Visuellement, c’est évidemment moins beau, mais jamais la stabilité du portique ne sera remise en cause ! »

7. Comment entretenir mon portique ? Est-ce je peux le peindre ?

Nos portiques ne nécessitent quasiment pas de soin. Les poutres ont également été poncées pour éviter des échardes douloureuses. Vous ne devez donc plus traiter vous-mêmes votre portique en bois, mais vous pouvez évidemment lui donner une couche de peinture au bout de quelques années pour le rafraîchir.

C’est Werner qui vous le dit

« Pour peindre un portique en bois, utilisez de la lasure ou de la peinture à l'eau. Si de l'eau pénètre dans les poutres, il faut qu'elle puisse encore s'écouler. Avec la peinture à l'huile, l'eau se trouverait prisonnière, au risque de favoriser le pourrissement du bois. »

8. Comment amortir les éventuelles chutes ?

DreamLand vend des dalles de sécurité en caoutchouc. Combien ? Suivez cette règle élémentaire :

  • 2 dalles à l’embouchure des toboggans
  • 6 tegels onder elk schommelzitje;
  • 6 dalles en dessous de chaque balançoire

Et n’oubliez pas de retirer régulièrement les pierres et autres objets, à proximité immédiate du portique, avec lesquels les enfants pourraient se blesser.

Toutes nos Dalles en caoutchouc